L’histoire de l’Angélys

La glace, une passion depuis l’enfance

 

Denis Lavaud, Maître Artisan Glacier et fondateur de l’entreprise L’Angélys, a développé son attrait pour le métier dès son enfance : « La passion pour la glace m’est venue à l’âge de 7 ans dans le faubourg Saint-Eutrope, à Saint-Jean-d’Angély. Il y avait un Italien qui fabriquait ses glaces dans sa maison ». Sa grand-mère lui donnait alors 20 centimes pour en acheter. Tout de suite, le petit Denis s’est entiché de ces glaces artisanales. Ce goût est bien sûr teinté de nostalgie. Les glaces sont devenues la madeleine de Proust de Denis Lavaud, qui, cinquante années plus tard, a gardé un souvenir très précis de ses premières sensations gustatives qu’il essaie de retranscrire aujourd’hui.

Denis Lavaud

Portrait Denis Lavaud

Passion, professionnalisme et rigueur

 

Des valeurs prônées par notre maître artisan glacier

Chariot L'Angélys

Un chariot comme point de départ

Les Saintongeais amoureux de bonnes glaces ont tous le souvenir d’un glacier élégant proposant ses produits derrière un chariot. Ce chariot est un clin d’œil à l’enfance du chef d’entreprise. « Je me suis inspiré de Georges Brossard, qui vendait en effet ses biscuits avec un chariot, en faisant du porte-à-porte », révèle le patron de L’Angélys. Avec cette petite boutique ambulante (mais pas roulante), Denis Lavaud a écumé de nombreuses animations locales : brocantes, fêtes d’école, manifestations sportives, marchés… Dès qu’il arrivait, il actionnait la cloche et les clients se dirigeaient vers le chariot.

Photo de famille

Une histoire de famille

Depuis plusieurs années désormais, l’entreprise L’Angélys est une aventure familiale, Denis Lavaud ayant vu ses deux filles venir à son soutien pour développer l’activité et concevoir avec lui l’avenir de la société. Entre la créative d’un côté, Angélique, et la gestionnaire de l’autre, Sarah, aux yeux de leur père, nul doute que les deux sœurs sont complémentaires.

Sarah Lavaud

Portrait Sarah Lavaud Carré

Sarah, la plus jeune, a très tôt voulu suivre les pas de mon père. À 24 ans, celle qui est aujourd’hui responsable des achats et de l’opérationnel a de fortes responsabilités au sein de l’entreprise familiale. Comme sa sœur, elle a mis la main à la pâte « de manière précoce » sur la ligne de production. Puis, c’est progressivement qu’elle a évolué au sein de l’entreprise, portée par ses connaissances en gestion. Celle qui gère ainsi depuis ses 21 ans la moitié du personnel de L’Angélys touche à tout, et s’implique désormais dans les relations avec les fournisseurs. « J’apprends quelque chose tous les jours, tant sur les matières premières que sur les matériaux, en lien avec la R&D, c’est fascinant. » La mise en place du Clean Label l’intéresse ainsi particulièrement pour les aspects environnementaux, qui lui tiennent à cœur.

Angélique Lavaud

Portrait Angélique Lavaud carré

Angélique, l’aînée des deux sœurs, n’est jamais loin quand il s’agit de conseiller son père sur l’image et les valeurs de la marque. À 27 ans, celle dont le prénom l’a inspiré pour choisir le nom L’Angélys est indépendante dans l’âme. Passionnée de pâtisserie, elle envisage même en 2020 de s’implanter au Québec avec son compagnon afin d’y ouvrir une boutique. Avec la crise sanitaire, ils doivent cependant ajourner leur projet. Développer l’entreprise familiale tout en gardant son libre arbitre, c’est ainsi l’état d’esprit de la jeune femme qui a obtenu un CAP glacier pour assurer la succession de l’entreprise. Elle prend naturellement la tête des opérations du développement de la franchise, grand projet de l’année 2021. Son expérience la mène à Tahiti, dans l’île de La Réunion, en Roumanie et, avant que la crise se déclare, jusqu’au Canada. Ce qui fait vibrer Angélique est définitivement la création, mais la jeune femme ne se voit pas quitter l’entreprise pour autant. Aux yeux de son père, Angélique est d’ailleurs « le meilleur palais de L’Angélys ».

25 années d’innovation et d’expériences

Innovation et expérience glace chêne

Avec 170 produits différents, les sorbets et les crèmes glacées de L’Angélys ont de quoi répondre à toutes les attentes des consommateurs. En vingt-cinq années, le glacier saintongeais a beaucoup innové et élaboré près de 500 recettes différentes grâce à l’expérience acquise. La partie innovation de L’Angélys repose essentiellement sur les palais de la famille Lavaud, mais Denis prend également le temps de former d’autres salariés pour cette activité.

La puissance du fruit

Pour l’innovation, point de règles écrites… mais des inspirations et des envies. Peu porté sur les desserts, Denis Lavaud imagine de nouveaux projets de glaces en cuisinant, notamment. « Dès que je mange quelque chose, je sais tout de suite si on peut en faire une glace. Je procède ainsi depuis quarante ans… », révèle notre maître artisan glacier passionné autant par le sucré que le salé. Comme nos glaces artisanales ne comprennent pas d’arômes artificiels,il s’agit d’un équilibre fin à trouver.

Quelques étapes clés pour L’Angélys

Logo Maitre artisan Glacier

2003

Denis Lavaud reçoit le très rare diplôme de “Maître Artisan Glacier de France”. Il conclut ainsi un véritable “contrat moral” avec ses clients fondé sur la confiance, le respect et la recherche constante de nouvelles créations.

2013

Dix ans plus tard, l’entreprise obtient la certification IFS (International Featured Standard) ; un référentiel indispensable qui certifie les fournisseurs d’aliments des marques de distributeurs. Lors de cette même année, L’Angélys obtient le label PME + (responsabilité sociétale de l’entreprise).

2016

L’Angélys devient certifiée “Glaces artisanales de France”

2021

L’entreprise décide de se concentrer sur son site historique de Fontcouverte. Un permis de construire est déposé pour la construction d’un bâtiment de 1 000 m2 contigu à l’existant. Les travaux devraient durer une année. Ce nouveau local comprendra un matériel de haute technologie et abritera également un laboratoire pour le secteur recherche et développement. Grâce à ses nouvelles installations, L’Angélys va pouvoir développer sa production de glaces haut de gamme.

2021-2025

Les 25 ans de L’Angélys sont marqués par une nouvelle étape, celle de l’ouverture de boutiques. La première enseigne a ouvert ses portes à Pontaillac, à Royan, suivie de Bordeaux et Paris, respectivement aux mois de mai et de juin de la même année. Avec cette idée d’ouvrir 15 boutiques dans les cinq prochaines années en France et à l’étranger, et à terme 35 en franchise. Une nouvelle page pour L’Angélys, qui pourra désormais faire déguster ses glaces dans ses propres magasins, au plus près de ses clients. L’occasion d’aller à la rencontre des nouveautés de Denis Lavaud et de ses équipes, sans cesse enthousiastes à l’idée d’inventer, de vibrer, de partager.

L'ANGÉLYS Les Ateliers

Paris – Bordeaux – Royan – La Rochelle – Nantes – La Cotinière – Saint Martin de Ré